Skip to main content

Centre de ressources de maintien de la paix

Les catégories de documents d’orientation

Les documents d’orientation servent de guide et contribuent à rationaliser les méthodes de travail. Ils permettent de multiplier les chances que des méthodes fructueuses soient réappliquées et de réduire le risque que des erreurs ne se reproduisent. Les orientations élaborées par le Département des opérations de maintien de la paix et le Département de l’appui aux missions répondent aux besoins des missions sur le terrain. 


Les politiques

 

         

Les instructions permanentes
        


Les directives   

 

Grâce aux analyses des besoins, aux évaluations et aux études sur les enseignements tirés qu’ils mènent, les deux départements sont mieux à même de repérer les lacunes dans les orientations officielles existantes et d’y remédier. Il existe toute une série de documents d’orientation, depuis les documents directifs de haut niveau jusqu’aux instructions destinées aux missions. Ces documents se répartissent en trois catégories:

L’apprentissage institutionnel et le partage des connaissances

Partout dans le monde, des organisations publiques et privées s’efforcent d’améliorer leurs résultats en exploitant les enseignements tirés de leur expérience, l’objectif étant de reproduire les bons résultats et d’éviter la répétition des erreurs. L’Organisation des Nations Unies ne fait pas exception. À plusieurs reprises, le Secrétaire général a souligné que le renforcement de l’Organisation passait par le partage des connaissances et le développement des pratiques exemplaires. Dans diverses résolutions, la plus récente étant la résolution 2436 (2018), le Conseil de sécurité a dit qu’il fallait tenir compte des enseignements tirés de l’expérience et des meilleures pratiques pour contribuer à améliorer les résultats des soldats de la paix. Le Comité spécial des opérations de maintien de la paix (Comité des 34) a souligné qu’il fallait que l’Organisation des Nations Unies dispose d’un mécanisme efficace de prise en compte des enseignements qui permette de définir les grandes leçons et les pratiques optimales, de les diffuser et de les mettre en application dans tous les aspects du maintien de la paix.
 

Les soldats de la paix doivent constamment résoudre des problèmes et innover. Ils œuvrent dans des environnements complexes et instables qui les obligent à s’adapter, à créer et à apprendre au quotidien pour exécuter le mandat de leurs missions. Il est essentiel de consigner les réussites et les échecs en matière d’innovation, de les partager avec les membres du personnel des autres missions et du Siège, et d’en tirer des leçons grâce au perfectionnement et à la révision des orientations et des activités de formation pour continuer à améliorer l’efficacité et l’efficience des opérations de maintien de la paix des Nations Unies.

Évolution de l’apprentissage institutionnel dans les opérations de maintien de la paix

En 1995, le Département des opérations de maintien de la paix a mis en place une première équipe chargée de répertorier les meilleures pratiques, qui était composée de trois fonctionnaires. L’effectif n’était clairement pas suffisant pour recenser les différentes stratégies adoptées par les soldats de la paix pour faire face aux problèmes sans précédent qui se sont posés dans les années 1990.

Dans le rapport Brahimi, publié en 2000, il était dit que l’ONU devait encore instaurer une « culture d’apprentissage » et que, pour tirer réellement les leçons de son expérience, elle devait non seulement les recenser, mais aussi les traduire systématiquement en orientations, doctrines et instructions.

Par la suite, dans les années 2000, le Département a établi un système d’orientation et créé un groupe chargé de superviser ce système. Depuis 2004, des spécialistes des meilleures pratiques sont déployés dans les opérations de maintien de la paix afin de recenser les enseignements tirés et les meilleures pratiques suivies sur le terrain. En 2007 a été créée la Division des politiques, de l’évaluation et de la formation, dont les deux principaux piliers sont le Service des politiques et des meilleures pratiques et le Service intégré de formation.

Au cours des 10 dernières années, nous avons élaboré des politiques sur le partage des connaissances PK/G/2015.13 et sur l’élaboration des documents directifs PK/G/2014.14. Le Portail de ressources sur le maintien de la paix a en outre été lancé afin de diffuser les documents d’orientation et de formation relatifs au maintien de la paix auprès des États Membres, des instituts de formation au maintien de la paix et d’autres partenaires.

Une politique ou des orientations

Les politiques et documents d’orientation relatifs aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies constituent un corpus de connaissances qui aide le personnel de maintien de la paix à exercer ses activités. En tant qu’outils de référence, ils contribuent à rationaliser les méthodes de travail. Toutes les politiques et tous les documents d’orientation sont fondés sur les bonnes pratiques et sur les enseignements tirés des opérations sur le terrain, et sont régulièrement révisés.

 

Copyright | Terms of use | Privacy notice | Fraud alert | UN site index