Centre de ressources de maintien de la paix

Politique(Directive) et Orientations

Orientations 

Les orientations, ou lignes directrices, permettent d’assurer la direction et le cadrage des processus de travail, en favorisant les approches fructueuses et réduisant les risques d’erreurs.

Les orientations DOMP-DAM répondent à des besoins exprimés par le terrain. L’évaluation de leurs besoins et les retours d’expérience aident le DOMP-DAM à identifier et corriger les lacunes pouvant apparaitre dans les documents officiels.

Les orientations couvrent les documents de politique générale de haut niveau jusqu’aux instructions plus détaillées au profit des missions de terrain.

Il existe quatre types de documents d’orientation :

  • Politique
  • Procédures opérationnelles permanentes (SOP)
  • Directives générales
  • Directives particulières aux missions

Les directives doivent bien-entendu s’inscrivent en conformité avec les Politiques et les Procédures opérationnelles permanentes.

Une Politique fournit l’articulation d’une position, d’une intention ou d’une instruction répondant à des questions ou activités liées au maintien de la paix.

Une politique est la base de la cohérence opérationnelle pour les  questions liées au maintien de la paix.

Une Procédure opérationnelles permanentes (SOP) est une instruction permanente s’attachant à la mise en œuvre de tâches, de processus ou d’activités spécifiques ou pour la réalisation d’un effet désiré.

Elle fournit un cadre pour la reconnaissance institutionnelle du processus des « Bonnes/meilleures pratiques » où toutes les étapes devant être suivies, sauf ordre contraire

Les Directives, quant à elles, fournissent des lignes directrices concernant une tâche, processus ou activité particulière. Elles peuvent inclure Manuel, guides, outils, ou autre documents similaires.

Les Directives particulières aux missions sont rédigées pour les cas qui ne seraient couverts par aucune documentation officielle du Siège, et s’adressent à une mission de maintien de la paix en particulier, toujours en conformité avec les Directives officielles du Siège de l’ONU.

Evolution des orientations opérationnelles

L'apprentissage organisationnel a été reconnu comme une composante vitale du maintien de la paix depuis le milieu des années 90. L’ONU commença alors une collecte de bonne pratiques et retour d’expérience depuis 1995, débutant avec une petite équipe dédiée.

En 2000, il y a eu une prise de conscience du fait que, pour être vraiment «apprises», les leçons devaient être non seulement « recueillies », mais également « transformées » d’une manière systématique en orientations opérationnelles et directives.

En 2003, le DOMP a lancé un nouveau système d’orientation opérationnelle liant l'identification et le partage des « Bonnes/meilleures pratiques » à l'élaboration des politiques, directives et procédures qui reflètent ces leçons. Ce système a été affiné en 2005 pour se concentrer davantage sur une approche stratégique visant à l'amélioration des performances.

Cette approche de «renforcement institutionnel» a été développée en 2007 par la formation de la Division des politiques, de l'évaluation et de la formation (PDEF), un service partagé du DOMP et du DAM. Les fonctions de PDEF sont effectuées par l'intermédiaire du Service des politiques et meilleures pratiques, le Service intégré de formation et les unités d'évaluation et de partenariats.

 

Copyright | Terms of use | Privacy notice | Fraud alert | UN site index